Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 17:29

Voltige aérienne

Séance de formation aux situations inhabituelles lors du pilotage d'un avion (appareil utilisé ici : Cap 10 B), ou comment connaître les impressions ressenties lorsque votre avion se met sur le dos... et comment y remédier.

 

Looping, vrilles, décrochages... sont également au menu. Sensations garanties !

 

Le témoin lumineux rouge de prévention des décrochages, situé sur la gauche du tableau de bord, n'était pas souvent éteint !

 

A titre de référence, un virage incliné à 60° avec maintien de l'altitude (comme on en voit dans la vidéo) correspond à une accélération de 2 g

 

Le son est malheureusement inexploitable. C'est dommage, vous n'entendrez pas Jacques Navier (mon instructeur que je remercie au passage) me faire remarquer son visage rouge lors du vol sur le dos.

samedi 6 juin 2015 : exercice de pilotage sur un Aquila. La photo de droite est prise lors d'un virage à 360 degrés (tour complet), avec une inclinaison de 60 degrés. Le corps subit alors une accélération de 2G. Le simple fait de soulever sa main donne l'impression de travailler des haltères. Pour se rendre compte de l'inclinaison de l'avion, il vous faut comparer avec la photo de droite, prise en palier.
samedi 6 juin 2015 : exercice de pilotage sur un Aquila. La photo de droite est prise lors d'un virage à 360 degrés (tour complet), avec une inclinaison de 60 degrés. Le corps subit alors une accélération de 2G. Le simple fait de soulever sa main donne l'impression de travailler des haltères. Pour se rendre compte de l'inclinaison de l'avion, il vous faut comparer avec la photo de droite, prise en palier.

samedi 6 juin 2015 : exercice de pilotage sur un Aquila. La photo de droite est prise lors d'un virage à 360 degrés (tour complet), avec une inclinaison de 60 degrés. Le corps subit alors une accélération de 2G. Le simple fait de soulever sa main donne l'impression de travailler des haltères. Pour se rendre compte de l'inclinaison de l'avion, il vous faut comparer avec la photo de droite, prise en palier.

Rase-motte au-dessus des nuages en Aquila (11 juillet 2015)

Rase-motte au-dessus des nuages en Aquila (11 juillet 2015)

Repost 0
Published by Philippe - dans Sports extrêmes
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 18:23

J'ai rédigé un mémoire avec les Mardis de l'Innovation, pour lequel je me suis appuyé sur les écrits de guerre de Georges Duhamel.

 

Ce mémoire a obtenu une excellente note, me permettant ainsi de le faire publier. Vous pourrez le lire à l'adresse  http://philippe.over-blog.fr/pages/Georges_Duhamel_un_ecrivain_innovant-8689718.html

également :

http://www.europeana1914-1918.eu/en/contributions/7808

http://www.europeana1914-1918.eu/en/collection/search?contributor_id=4579&qf[index][]=c

 

------------------------------------------

 

Présentation de Georges Duhamel :

 

L’œuvre littéraire de Georges Duhamel, forte de plus d’une centaine d’ouvrages (voir par exemple à ce sujet le recueil ‘Les écrits de Georges Duhamel’ de Marcel Saurin (répertorie les différents ouvrages jusqu’à l’année 1951) représente une diversité et une richesse majeure. Ecrivain français de tout premier plan durant plusieurs décennies (prix Goncourt en 1918, secrétaire perpétuel de l’Académie Française, Directeur de l’Alliance Française, inventeur du terme ‘société de consommation’…), son succès déclina durant les années 50 pour tomber aujourd’hui dans le quasi-anonymat !

 

 

Georges Duhamel a tout aussi bien écrit des poèmes (au tout début de sa carrière d’écrivain), des pièces de théâtre, des essais, souvenirs de voyage, romans et romans fleuves, récits des temps de guerre… 

 

 

De formation médicale et biologiste, Georges Duhamel fut amené à pratiquer la chirurgie à proximité du front durant la première guerre mondiale. La littérature ‘témoignage’ de son vécut (principalement ‘Vie des Martyrs’ et ‘Civilisation’), en plus d’une très abondante correspondance (particulièrement bien conservée et référencée) avec sa femme et ses amis représente un outil de travail inestimable pour les sociologues et les amateurs d'histoire.

 

En décrivant la vie d’une famille avec la Chronique des Pasquier (dix volumes écrits entre 1933 et 1944 représentant son œuvre la plus célèbre), Georges Duhamel a dépeint la vie de toute une époque, telle que l’aurait pu faire un historien. Au sujet de ce roman-fleuve, Georges Duhamel a écrit dans Vie et Mort d’un Héros de Roman (page 144) cette devise qui a orienté son récit et que j’ai fait mienne : « Je sais que l’histoire d’un succès ressemble beaucoup, ressemble longtemps à l’histoire d’un échec et que ‘toute victoire a goût d’amertume’ ».

 

Ambassadeur de la littérature française dans le monde, élu à l’Académie Française en 1936 (et secrétaire perpétuel en 1942), Georges Duhamel s’opposa au gouvernement de Vichy et défendit l’honneur et l’intégrité de l’Académie (page 285 et suivantes de l’ouvrage ‘Des Siècles d’Immortalité’ d’Hélène Carrère d’Encausse). L’action de Georges Duhamel a également été qualifiée de « la plus dangereuse contre-offensive déclenchée contre la propagande hitlérienne » durant cette même période (Le Livre de l’Amertume – page 292).

 

L’on trouvera souvent référence à l’Abbaye de Créteil. Il s’agissait d’un phalanstère qui a fonctionné entre 1906 et 1908, monté par Georges Duhamel et cinq autres ‘poètes’ suite au poème ‘Je rêve l'Abbaye’ de Charles Vildrac (également membre de l’Abbaye, qui épousera l’une des sœurs de Georges Duhamel et qui créera par la suite la première galerie d’art).

 

      ------------------------------------------

 

Quelques lignes écrites par Georges Duhamel, reflétant tant son style d'écriture que les sentiments qui se dégagent de ses livres :

 

" Anne ! Anne ! Il faut que je me décide à parler de vous. Il faut que je vous nomme, ce soir, que je vous appelle , tout bas, dans le repos de mon cœur ingrat, dans ce repos comparable à la sérénité des steppes : odeurs folles, herbes vagabondes, coups de vent. Toutes mes ombres sont réunies autour de moi. Venez, montez, surgissez de la profondeur. Parlez, vous, la silencieuse. Parlez, seule, dans mon silence. Et souriez encore une fois, souriez pour moi qui l’ai si peu mérité.

 

Je vis, depuis longtemps, dans une solitude où les passions affamées brûlent, se déssèchent et retombent au lieu même de leur élan. Mes orages grondent sur place. Nul n’en peut deviner ni le chaud, ni le froid, ni les fracas, ni les ravages. Je ne distingue plus toujours où s’arrête mon sommeil, où la veille me surprend. Déjà, je suis heureux comme les morts. Et pourtant, qu’au plus lourd de cette paix une porte vienne à s’ouvrir, et mon cœur frémit, trébuche. Les portes ne s’ouvrent pas si vite que l’esprit n’ait le temps de mille rêves. Chaque fois, je me demande si l’être qui va se révéler, jaillir dans l’entrebâillement n’est pas celui-là même qui doit bouleverser ma vie, souffler sur les tisons, jeter pâture aux monstres enchaînés. Que j’aperçoive tout au bout de la route, quelque infime silhouette en marche à ma rencontre, je me prends à trembler, je halette d’une peur qui ressemble à l’espoir et j’imagine, une minute, qu’un nouveau destin vient vers moi.

 

C’est vous, chère Anne, qui m’avez ouvert le cœur à ces angoisses.

 

Je ne pouvais me douter que la jeune fille au riche et tendre regard, aux lourds cheveux ambrés allait, pour moi, devenir Anne. Anne dans ma vie, Anne au plus profond de mon souvenir, à jamais ! "

 

 

Extrait de 'La Pierre d'Horeb' de Georges Duhamel - 1926

Cabinet de travail de Georges Duhamel dans sa maison de Valmondois, qui servit ensuite de salle de travail à son fils, le compositeur Antoine Duhamel

Cabinet de travail de Georges Duhamel dans sa maison de Valmondois, qui servit ensuite de salle de travail à son fils, le compositeur Antoine Duhamel

Repost 0
Published by Philippe - dans Littérature
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 17:45
BMW S1000RR

BMW S1000RR

BMW K1600GT - 6 cylindres

BMW K1600GT - 6 cylindres

Quelques Harley-Davidson (883, Fat Bob, Night Rod)
Quelques Harley-Davidson (883, Fat Bob, Night Rod)
Quelques Harley-Davidson (883, Fat Bob, Night Rod)

Quelques Harley-Davidson (883, Fat Bob, Night Rod)

Suzuki GSXR 1300 Hayabusa

Suzuki GSXR 1300 Hayabusa

Honda Africa Twin

Honda Africa Twin

Can-Am Spyder
Can-Am Spyder

Can-Am Spyder

Indian Chief Classic
Indian Chief Classic

Indian Chief Classic

Triumph Speed Triple 1050

Triumph Speed Triple 1050

BMW S1000RR et autres motos 'superlatives'
Repost 0
Published by Philippe - dans Moto
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 17:26

PGE-PGO

 

 

J'ai participé cette année à la préparation des élèves aux différents concours d'entrées des grandes écoles de commerce avec PGE-PGO (http://www.pge-pgo.fr/). Je viens d'apprendre que le taux d'admission de nos participants est de 96,5 % !

 

Les chiffres parlent d'eux-même...

Repost 0
Published by Philippe - dans Enseignement
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 16:53

 

 

P1050866.JPG

P1050868.JPG

 

 

La voie Dedieu 5 2012-08-22La voie Dedieu, située sur la face sud de la Muraille du Ramoun au-dessus du lac de Cap de Long dans les Pyrénées, a été ouverte voici deux ans par Hubert Dedieu (Président du Bureau des Guides de Saint Lary http://www.guides-saintlary.com), qui m'a accompagné dans cette ascension et que je remercie au passage.

 

Il s'agit ici d'un granit exceptionnel (mon rocher de prédilection), particulièrement adhérent, similaire à celui de la vallée de Chamonix, ce qui rend cette ascension particulièrement agréable. Notons que la fractuosité de la roche est quelque peu différente (forme et profondeur des fissures par exemple) par rapport à ce que l'on trouve en Haute-Savoie. Quelle peut en être l'explication ?

 

L'itinéraire de la voie traverse des étendues de genévrier et de 'barbe de quatre jours' (en plus du raisin d'ours), dont les épines raviront les mains des fakirs-grimpeurs. J'ai proposé à Hubert de renommer la voie 'Porc-Epic' 

 

Je suis toujours heureux de me sentir aussi à l'aise dans ce niveau de difficulté (TD), 30 ans (pratiquement jour pour jour) après mes débuts de la pratique de l'alpinisme et de mon premier 4.000.

 

 

La voie Dedieu 4 2012-08-22

autres photos : https://picasaweb.google.com/bgstlary65/Lavoidedieu

Repost 0
Published by Philippe - dans Alpinisme
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 21:05

Savoir-faire de LittéraL en matière de simulation présenté le mercredi 27 janvier 2016 devant la plénière OCDS du pôle Systematic

Voici une présentation de la société LittéraL réalisée à l'occasion du PactePME du 16 novembre 2010 relatif à la 'Modélisation et Simulation Multi-Physique'.

 

 

Il s'agit ici de présenter sa société, de façon minutée, devant des représentants de grands comptes. 

 

Le son n'est, malheureusement, pas très bon. Les slides projetés servant de support à la présentation n'apparaissent pas non plus sur la vidéo. Il vous est bien entendu possible de me contacter à l'adresse <sales (at) litteral (point) fr> pour toute information complémentaire ou pour en discuter ensemble.

 

http://www.wat.tv/video/presentation-litteral-pactepme-376or_2g821_.html

 

 

_________________

 

 

 

Pour illustrer ces propos, voici un article paru dans la newsletter d'OpticsValley de septembre 2011 :

 

http://www.opticsvalley.org/Actualites/Newsletter-Lumiere/Newsletter-Lumiere-n-54/INITIATIVES/Presenter-son-savoir-faire-dans-le-cadre-du-programme-Pacte-PME-l-exemple-de-la-societe-LitteraL

 

 

L’association Pacte PME œuvre pour faciliter les relations d’affaire entre PME et grands comptes. Des échanges engagés naissent parfois des commandes !

« La société LittéraL travaillait majoritairement pour un client grand compte, l’Institut français du pétrole (IFP). Grâce aux rencontres proposées dans le cadre du Pacte PME, nous avons gagné la confiance d’une deuxième grande entité : EDF », explique Philippe Castro, responsable de Comptes au sein de l’entreprise LIttéraL, société de service spécialisée dans la refonde de logiciels issus de la R&D (modélisation, simulation, interface homme-machine, visualisation). Créée à l’initiative de grands comptes et d’organisations professionnelles, l’association Pacte PME se donne pour mission de faciliter les relations entre PME et grands groupes. Il s’inspire du Small Business Act (SBA) mis en place par le gouvernement américain il y a plus de cinquante ans sans pour autant le copier. Si le SBA repose sur une loi et ne s’applique qu’aux acheteurs publics, le Pacte PME fonde son action sur la base d’un engagement volontaire d’acteurs publics et privés. Objectifs affichés : améliorer les relations entre donneurs d’ordres et fournisseurs, et favoriser l’émergence d’ETI en facilitant, notamment, les rencontres PME-grands comptes et le déploiement des PME à l’international.

« La société LittéraL a participé à plusieurs rendez-vous du Pacte PME, dont certains organisés sur des thématiques proposées par Opticsvalley. Les vitrines de l’innovation, auparavant appelées [met] nous permettent de présenter notre activité et nos résultats. Ils nous offrent une visibilité inestimable auprès des grandes entreprises, indique Philippe Castro. Les rencontres du Pacte PME nous offrent la possibilité d'approcher directement les grands comptes, via la R&D ou le service achats. C'est d'autant plus important que l’action d’une PME comme LittéraL ne va pas forcément se faire ressentir au niveau de la direction d’un grand compte. En revanche, au niveau d’un service ou d’un département, le partenariat avec une PME peut être ressenti de façon sensible, le rôle de la "petite entreprise" pouvant alors devenir déterminant pour le chef de projet ou le chef de service.

Les présentations des PME sont faites en assemblée plénière devant l’ensemble des grands comptes et des PME participantes. Chaque PME dispose de quelques minutes pour sa présentation. Une session d'échanges informels facilite ensuite la prise de contacts entre les participants. Il est également possible, pour les PME, d’assister à des présentations de besoins de grands comptes. « Notre activité – la transformation, en logiciels, du savoir-faire R&D de nos donneurs d'ordres – est transversale et concerne de nombreux secteurs applicatifs. La société LittéraL multiplie ainsi sa participation à ce type de rendez-vous. C’est, pour nous, l’occasion de développer notre réseau, et de nouer des contacts avancés. Lorsque ces contacts aboutissent, comme dans le cas d’EDF, cela a des conséquences à court et moyen termes, une première commande en entraînant une autre. Nous travaillons de plus en plus avec EDF, nous avons même signés des accords cadres, témoins de notre implication dans les process de développement de ce grand compte, souligne le responsable Comptes de LittéraL. En ce qui nous concerne, nous travaillons essentiellement pour de grandes structures. Le format et les objectifs du Pacte PME sont bien adaptés à nos besoins. »

 

_________________

 

 

 

Présentation LittéraL :

 

LittéraL intervient depuis 1991 dans la valorisation des codes informatiques issus de la R&D dans les domaines scientifiques et techniques. Nous opérons pour nos donneurs d'ordres (TOTAL, IFP, EDF, AIR LIQUIDE, IRSN...) à différents niveaux :
- Optimisation (parallélisation...) et stabilisation des codes recherches,
- Valorisation et industrialisation des codes recherche par l'ajout des IHMs et des différentes fonctionnalités nécessaires à l'exploitation de ces codes (modélisation graphique, pré/post traitements, contrôle qualité, packaging final...)
- Maintenance logicielle avec support de second rang

Les intervenants de LittéraL disposent de doubles compétences informatique/métier (géosciences, physique, chimie, optique, traitement  d'images...) et maitrisent les technologies en vigueur dans l'industrie (C++, C#, Java, Fortran, Windows, Linux, Unix, MFC, QT, WPF...). Ce fort niveau de compétences nous permet de nous assurer de la bonne compréhension des besoins énoncés par nos interlocuteurs.

LittéraL propose la réalisation de ses prestations depuis sa propre plate-forme (située à Suresnes à proximité de Paris-La-Défense), gage de meilleurs suivi technique et maîtrise des coûts.

Nous pouvons citer, à titre d'exemple de réalisation, le logiciel EasyTrace (modélisation sismique). Ce dernier a été développé par LittéraL, maintenu depuis 14 ans et est actuellement utilisé par la plupart des compagnies pétrolières à travers le monde (environ 400 licences). Vous pourrez trouver d'autres références de logiciels à l'adresse http://www.litteral.com/?fr/gallery.html : SPECTvisu (simulation de dépôts de gaz d’aérosols et synthèse d’imagerie médicale), FracaFlow (modélisation de fissuration des réservoirs), Drain (étude de bassins versants en 3D surfacique), Dionisos (remplissage sédimentologique en 3D volumique)...

LittéraL n'a pas d'endettement et dispose de fonds propres importants (supérieurs à une année de charges d'exploitation) nous permettant de nous engager au forfait et de supporter des investissements conséquents. De plus, LittéraL dispose des habilitations Nucléaire et Confidentiel-Défense.

 

 

_________________

 

 

 

Une citation parue le 19/12015 dans le numéro 65 du magazine Lumières à l'adresse :

http://www.opticsvalley.org/Les-Actualites/Newsletter-Lumiere/Newsletter-Lumiere-n-65/INITIATIVE/Forums-etudiants-une-opportunite-pour-les-entreprises

 

Forums étudiants, une opportunité pour les entreprises

 

Chaque année, écoles et universités convient les entreprises à venir rencontrer leurs étudiants à l’occasion de forums dédiés à l’emploi. Y tenir un stand s’avère souvent opportun pour les entreprises qui recrutent. Exemple de la société LittéraL.

« Grâce à Opticsvalley, qui nous a accompagné sur cette opération, nous avons participé à l’Atrium des métiers organisé par l’UPMC les 18 et 19 novembre derniers. Nous recherchions des profils très spécifiques – des jeunes diplômés ayant une double compétence en science et en développement informatique. L’Atrium des métiers nous a permis de rencontrer une cinquantaine d’étudiants dont trois avec un profil qui correspondait bien à nos besoins », explique, satisfait, Phillipe Castro, représentant la société LittéraL, PME qui intervient depuis plus 20 ans dans la valorisation des codes informatiques issus de la R&D dans les domaines scientifiques et techniques.

Occasions privilégiées pour les étudiants de rencontrer responsables ressources humaines d'entreprises et opérationnels, les forums étudiants organisés ou co-organisés par les établissements d'enseignement supérieur s'apparentent à de véritables mini-salons professionnels. Aux côtés de grands groupes, les PME y ont tout à fait leur place proposant, souvent, des postes où autonomie, pluridisciplinarité, actions transversales et responsabilités sont les maîtres mots.

Participer à un forum étudiants permet aux entreprises de rencontrer des élèves et futurs diplômés pour porter à leur connaissance leurs offres de stages et d'emploi. C'est l'occasion, pour elles, de sélectionner spécifiquement les profils qui correspondent aux postes à pourvoir. « En qualité de PME non médiatisée, participer à ce type de forum nous permet aussi de gagner en visibilité auprès des étudiants. Et s'il est vrai que les étudiants ne faisaient pas la queue devant notre stand - comme ils le faisaient par ailleurs pour accéder aux stands des grands groupes présents - nous avons pu échanger et engager un véritable dialogue avec des jeunes motivés, intéressés par notre activité », note Philippe Castro. « En ce qui nous concerne, la principale difficulté est de trouver de bons candidats, des scientifiques de niveau bac+5 sachant programmer, ou bien des informaticiens ayant un bagage scientifique. Un échange en face à face nous offre la possibilité de voir immédiatement si les attentes de chacun sont satisfaites. Cela nous permet une sélection très rapide des profils adaptés à nos besoins », ajoute-t-il.

Si, à travers les forums, les entreprises se rendent visibles auprès des jeunes en recherche de stage ou d'un premier emploi, ce type de manifestation favorise également les échanges entre les exposants et les établissements organisateurs ou entre les entreprises participantes. « A l'instar d'autres événements professionnels, les forums facilitent les rencontres. J'ai pu ainsi échanger avec d'autres sociétés exposantes ainsi qu'avec certains collaborateurs de l'UPMC. La finalité n'est pas, dans ce cas, commerciale, en tout cas à court terme. Mais ce type de rencontre est un moyen de faire jouer l'effet réseau », indique Philippe Castro.

 

 

 

                                                    _________________

 

 

 

Egalement, un autre article paru en mai 2009 dans le numéro 45 d'OpticsValley :
http://www.opticsvalley.org/data/lumiere/n45mai09/index.htm


 

 LittéraL : ingénierie des logiciels scientifiques et techniques



 

LittéraL est une société de service spécialisée en informatique scientifique et technique. Fondée par Christophe Pochard (son actuel président) au début des années 90, LittéraL est une entreprise toujours indépendante et sans endettement, disposant de fonds propres supérieurs à une année d’exploitation, ce qui lui permet de prendre en charge des projets conséquents.


Business model
Le métier de l’entreprise est fondé sur l’optimisation et la valorisation des codes informatiques.
LittéraL reprend les codes issus de la R&D, les optimise (parallélisation...), les stabilise et les idustrialise. en y ajoutant tout ce qui est nécessaire à leur exploitation (ajout des Interfaces Homme / Machine, modélisation graphique, pré et post traitement, contrôle Qualité...). Elle prend également en charge le packaging des produits. « Les logiciels appartiennent au donneur d’ordres, il s’agit d’un transfert intégral de la propriété intellectuelle et des droits attachés », note Philippe Castro, Responsable Commercial chez LittéraL.

Les principaux donneurs d’ordres de LittéraL sont les industriels et centres de recherche qui évoluent dans les secteurs de l’énergie, du pétrole, de l’industrie…
Les développements informatiques sont réalisés au cœur de la plateforme de LittéraL à Suresnes, à proximité de Paris. « Nous disposons de locaux dédiés au développement, ainsi que tous les équipements et licences nécessaires pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions », confirme-t-il


Engagement sur les résultats
Les forfaits pris en charge par LittéraL concernent tout aussi bien des développements d’applications livrées ‘clé en main’, ou des rétrofit d’applications existentes (rétro-ingénierie, modernisation de codes et d’IHM...) en sachant péréniser le coeur de l’application à chaque fois que nécessaire. « Nous préférons le forfait car nous aimons nous engager sur l’application de nos clients ; nous sommes des apporteurs de solutions », précise Philippe Castro.

En termes de compétences, les ingénieurs de LittéraL sont tous dotés d’un double cursus (master, doctorats ou écoles d’ingénieurs) informatique et métier (optique, physique, géosciences...) pour avoir un langage scientifique commun avec le donneur d’ordre, indispensable pour une bonne compréhension de la demande : « Avec un turnover parmi les plus faibles de la profession, nos ingénieurs ne sont pas des vacataires mais des salariés qui se plaisent chez LittéraL et constituent une équipe. Cela pérennise nos compétences ainsi que la relation avec les donneurs d’ordre qui nous renouvellent leur confiance année après année », note Philippe Castro.


Une maintenance adaptée aux clients
La société propose également la maintenance corrective des logiciels, dont les développements ont pu être réalisés ou non par LittéraL. Au travers de contrats pluri-annuels (certains logiciels sont maintenus depuis 12 ans !), le donneur d’ordre s’assure du maintien en conditions opérationnelles et de l’évolutivité de ses applications.


Perspectives

Pendant 17 années d’activité, LittéraL a pu croître uniquement par le bouche à oreilles, sans utiliser de force commerciale, grâce à des prestations toujours réalisées de façon exemplaire et à son respect des engagements. En se dotant d’une force commerciale avec l’arrivée de Philippe Castro en 2008, LittéraL a mis en œuvre une stratégie de croissance de son portefeuille clients. « J’ai pour mission de contribuer à l’augmentation du CA qui était de 1M€ en 2008 et de permettre à l’entreprise de passer de 10 à 15 personnes d’ici deux ans », conclut-il.


 Pour en savoir plus : Philippe Castro
Tél. : 01 41 44 44 00 - sales@litteral.fr
LittéraL : www.litteral.com

© Lumière, Opticsvalley, mai 2009
Sommaire

 

 

                                                    _________________

 

 

 

Poster de présentation plus récent (janvier 2015) utilisé pour le CITEPH (GEP-AFTP) :

http://www.citeph.fr/fichier/wysiwyg/Litt%C3%A9raL.pdf

 

 

                                                    _________________

 

 

 

 

 

 

Présentation de la societe LittéraL à l'occasion de la plénière du groupe Thématique OCDS (Outils de Conception et Développement de Systèmes) du pôle System@tic le 18 septembre 2015 http://www.wat.tv/video/presentation-litteral-systematic-7lwen_2g821_.html

Présentation de la société LittéraL lors de la séance plénière du GT Outils de Conception et développementdes Systèmes organisé le 18/1/17 par le pôle System@tic chez THALES Research & Technology.

Repost 0
Published by Philippe - dans Informatique
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 22:04

Supinfo.GIF

 

 

J'ai beau avoir enseigné la négociation commerciale dans les grandes écoles de commerce (12 années à l'I.S.C, également à l'E.S.G-Commerce International, l'I.F.A.G...), avoir été professseur de technologies dans un collège ou moniteur d'escalade, revenir en tant que personnel enseignant dans son ancienne école est toujours émouvant.   

 

C'est la troisième session pour laquelle j'interviens en tant que membre du jury pour valider les connaissances des élèves en Master of Science (diplôme propre à Supinfo équivalent à un Bac+5). Et je retrouve toujours ce même plaisir au fil des années.

 

Mes techniques commerciales me permettent de mettre à l'aise les candidats, généralement intimidés en entrant dans la pièce, et ainsi les aider à donner le meilleur d'eux-même. Il m'est de temps en temps possible de les féliciter en fin d'entretien, parfois d'être dans l'obligation de les recaler... mais toujours en expliquant le pourquoi de la décision.

 

Il est également amusant de constater l'évolution des technologies au fil des années. Lorsque je m'amuse à comparer les technologies décrites dans les mémoires par les élèves avec celles étudiées du temps de mes études ! Ceci est une autre histoire...

 

 

http://www.supinfo.com/fr/master_systemes_et_reseaux.aspx

http://www.iscparis.com/

 

 

 

Repost 0
Published by Philippe - dans Enseignement
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 15:43

 

 

 

Mai 2010 : Comment résumer en quelques images quatre journées magnifiques pouvant représenter chacune jusqu'à 15 heures de moto ? Mission impossible !

 

Itinéraire :

- Jour 1 (depuis Paris) : Genève, Chamonix, Trient, Martigny, Brig (soit pratiquement 900 km)

- Jour 2 : Saint Gottard, Locarno (Lac Majeur), Lugano, Lac de Côme, Saint Moritz, Engadine

- Jour 3 : Davos, Liechtenstein, Autriche, Constance (Allemagne), Zurich, Zug, Luzern, Sarnen

- Jour 4 : Interlaken, Berne, Neuchâtel, traversée du Jura, Besançon puis retour sur Paris

représentant 2.307 km au compteur.

 

La moto utilisée ici est une Honda CBF qui allie, outre ses qualités de fiabilité, la légèreté (une moto de moins de 200 kg permet d'improviser dans le pilotage) à... la souplesse du 4 cylindres.

 

 P1020621.JPG 

 Dômes de Miage (France), l'une de mes plus belles course en alpinisme

 

 P1020624.JPG

 Massif du Mont Blanc depuis Chamonix (France), mon terrain de jeux

 

 IMAG0313.jpg

Vallée de Trient

 

  P1020635

Saas-Fee (depuis l'entrée de la station)

 

P1020642.JPG

Passage des Cols du Grimsel et de la Furka ... en train ! Nombre de cols étaient encore fermés à la circulation. J'en ai profité pour discuter avec d'autres voyageurs. Les BMW que l'on aperçoit sur la photo étaient louées depuis Munich par un groupe de motards de Los Angeles visitant l'Europe.

La route menant au Grimsel présente des paysages parmi les plus beaux que je connaisse, malheureusement invisibles depuis le tunnel ferroviaire   :-(

 

IMAG0315.jpg

Col du Saint Gottard, source du Rhône. A la vue de cette photo, il est étonnant de se dire que, peu après, je déjeunais au bord du lac de Lugano, sous un soleil torride et une température caniculaire.

 

  Lac-Majeur-2010-05.jpg

Locarno, extrémité suisse du Lac Majeur.

 

   P1020655.JPG

Lac de Côme (Italie)

 

  P1020660

Col de la Flüela (2.383 mètres) avant de redescendre sur le Liechtenstein et l'Autriche. C'est bien de la neige que l'on aperçoit en arrière-plan !... Et la route est réellement parfaitement sèche. Un pur plaisir de conduire.

 

 P1020668

Constance (Allemagne)

 

P1020673.JPG

Sarnen

 

P1020675

Lac de Lungern ; le calme de la Suisse Centrale.

 

 P1020688.JPG

Berne.

Quelques vues de la vieille ville, sous une pluie battante : la place Münster (collégiale Saint Vincent et la statue de Moïse), la Tour de l'Horloge (avec ses automates et le chevalier sonneur)... Cette ville m'a subjugué

Le temps pluvieux de cette dernière journée explique pourquoi je ne montre pas ici les vues sur les montagnes environnantes (Eiger, Mönch et Jungfrau...).

 

Quelques explications sur l'horloge sont visibles à l'adresse http://www.chocolat.tv/coucou-la-suisse/tour-horloge-berne.html

 

P1020692.JPG

 Neuchâtel

 

 

 

  ____________________________________________________________________________________________

 

 

Septembre 2013 : autre 'escapade' à travers les Alpes.

 

P1070694.JPG

Toujours avec la même CBF, agée de 7 ans, dont les pneus, les plaquettes de frein, les bougies et le kit de transmission chaîne-pignon-couronne sont d'origines !

 

P1070699-copie-2.JPG

Berne

 

2013-09-20-09.38.46.jpg

Gstaad

 

P1070723.JPG

Château d'Oex

 

2013-09-20-12.35.40-Pont-suspendu-a-Torgon.jpg

Pont suspendu à Torgon

 

2013-09-20-16.46.47.jpg

Col de la Furka (2.431 mètres d'altitude)

 

2013-09-20-16.50.25.jpg

Marmotte -pas si- sauvage au Col de la Furka

 

2013-09-20 16.52.44

 

 

2013-09-20-18.32.43.jpg

Lac de Lucerne, depuis Brunnen (ville où se trouve le musée Victorinox)

 

2013-09-21-17.40.01-Pont-de-Lucerne.jpg

Pont de Lucerne

 

2013-09-21-19.18.53-panne-de-phare-au-col-de-Susten.jpg

Col de Susten (2.259 mètres), 19 heures 20, le brouillard se lève, le jour tombe... et l'ampoule du phare vient de griller !

 

2013-09-22-14.41.52-1-Yungfrau.jpg

Yungfrau (4.158 mètres)

 

2013-09-22-13.03.35.jpg

Panorama depuis la Jungfrau

 

2013-09-22-12.49.14-ours-grotte-de-glace.jpg

Sculptures dans grotte de glace

 

2013-09-22 14.47.20

Face Nord de l'Eiger (la face la plus difficile des Alpes en alpinisme)

 

2013-09-22-16.46.51.jpg

Jungfrau vue depuis Interlaken

 

2013-09-22-17.35.28.jpg

Eiger, Mönch et Jungfrau depuis Thun

Repost 0
Published by Philippe - dans Moto
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 21:28

Voici une démonstration de ju-jitsu réalisée avec le club Force XV le 15 mai 2009 à l'occasion de la Soirée des Arts Martiaux, organisée par la Mairie du 15eme. Je me trouve à l'extrême gauche de l'équipe, comme capitaine. Puis : Patrick, Josyane, Delphine, Michel, Fred, Michael, Thibaud, Serge et Raphael. J'interviens en première partie. Je subis successivement des attaques au poing, pied, saisie (Double Nelson), sabre, couteau et arme à feux. Puis un peu d'humour en dernière partie, où je joue le rôle de 'Pépé'.

Voici une démonstration de ju-jitsu réalisée avec le club Force XV le 15 mai 2009 à l'occasion de la Soirée des Arts Martiaux, organisée par la Mairie du 15eme.
Je me trouve à l'extrême gauche de l'équipe, comme capitaine. Puis : Patrick, Josyane, Delphine, Michel, Fred, Michael, Thibaud, Serge et Raphael.

J'interviens en première partie. Je subis successivement des attaques au poing, pied, saisie (Double Nelson), sabre, couteau et arme à feux.

Puis un peu d'humour en dernière partie, où je joue le rôle de 'Pépé'.

Voici une autre démonstration, toujours réalisée avec le club Force XV. J'y apparais en première partie (en survêtement gris). Je subis successivement des attaques au poing, pied, saisie, couteau et arme de poing.

Repost 0
Published by Philippe - dans Sports de combat
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 23:18

" La montagne a été pour nous une arène naturelle où, jouant aux frontières de la vie et de la mort, nous avons trouvé cette liberté qu'obscurément nous recherchions et dont nous avions besoin comme de pain "
Maurice Hertzog - Annapurna premier 8000




J’avais repéré la Dent de Morcles dans le paysage depuis les pistes de ski du Valais alors que j’avais 12 ans. Ce piton rocheux qui se dégageait dans l’horizon m’apparut alors inaccessible (je ne pratiquais pas encore l'alpinisme), comme l’endroit que je n’atteindrai jamais. Cette montagne fut pour moi le symbole de l’impossible, de la même façon que vous regarderiez la lune…

 

Depuis, j’ai foulé son sommet à plus d’une reprise…

 

Fait étonnant – et c’est vrai pour la seule des nombreuses montagnes que j’ai gravi – je n’ai jamais atteint son point culminant depuis la voie que j’ai emprunté à sa base. Atteindre son objectif ‘inaccessible’, mais pas de la façon prévue, n’est-ce pas là une belle leçon de vie à méditer ?

 

Vous apercevrez dans cette vidéo un magnifique spectre de Brocken au milieu d’un arc en ciel, tout deux vus depuis le haut (phénomène très rare, voir par exemple le site http://fr.wikisource.org/wiki/Ombres_extraordinaires). De même, vous jetterez un coup d’œil au Massif du Mont Blanc ; mon terrain de jeux depuis des années où j’ai usé mes Vibram et chaussons d’escalade (Petit Capucin, Dômes de Miage, Aiguille du Midi, Mont Blanc du Tacul…).

 

Un grand merci également à mon compagnon de cordée le guide Christian Wittwer.


Philippe

 


PS : inutile de préciser – vous l’entendrez dans la bande son - qu’à 3 .000 mètres d’altitude, après 1.200 mètres de montée et 8 heures d’effort, le souffle est court !



2eme PS :  le sommet que vous apercevez sur la photo d'accueil est l'Aiguille Verte (le plus haut sommet uniquement français) avec les Courtes sur la droite. Quant au 'petit ruisseau' au fond de la vallée qui apparait pendant la vidéo, il s'agit tout simplement du Rhône, quelques kilomètres avant qu'il ne se jette - et traverse - le lac Léman.


le 26/08/2008

Repost 0
Published by Philippe - dans Alpinisme
commenter cet article